Skip to content

Qwant, derrière le masque du Google killer français

février 16, 2013

Difficile d’être passé à côté de Qwant durant ces derniers jours tellement, celui que la presse présente comme le Google et Bing killer « made in France », fait le buzz.

Ce nouveau moteur de recherche créé par une équipe française s’annonce comme révolutionnaire grâce à un concept simple : chercher sur tout le Web et afficher tous les résultats sur une page.

Qwant propose ainsi plusieurs zones sur sa page de résultats. Elles sont au nombre de 6 et affichent selon les résultats :

  1. Des médias : images et vidéos.
  2. Les pages Web en rapport avec la recherche, comme sur Google et Bing.
  3. Les actualités comme sur Google News.
  4. Le « knowledge graph » (orthographié étrangement « Qnowledge graph »), soit un encart donnant des précisions sur la requête si il s’agit d’une personnalité, d’un lieu connu, etc.).
  5. La recherche sur les réseaux sociaux (comme Facebook ou Twitter).
  6. Et enfin le shopping qui affiche des produits Amazon.

Qwant aurait été développé en 2 ans, en secret, avant d’être présenté officiellement au public la semaine dernière. Cela semble vraiment très peu pour un tel produit, surtout quand on compare avec le temps de développement des géants comme Google et Bing et qu’on voit la quantité de fonctionnalités que présente le moteur, dés sa sortie. Je dois avouer que j’étais très sceptique avant de tester le moteur.

La recherche Web et Live

J’ai commencé mon test par la recherche Web afin de la comparer avec Google et Bing. Ces deux étant les références actuelles pour la recherche sur le Web.

J’ai donc lancé plusieurs recherches histoire de me faire une première idée. Rapidement j’ai été agréablement surpris par la pertinence des résultats. J’ai donc décidé de faire un test plus complet et de comparer les résultats avec Google et Bing. J’ai donc choisi une cinquantaine de requêtes de recherche plus ou moins populaires afin de voir comment le petit « french » s’en sortait.

Et là ce fut une grosse déception pour moi. En effet Qwant ne fait qu’utiliser et resservir les résultats de Bing. Toutes les requêtes renvoient exactement les mêmes résultats que Bing (même s’il peut y avoir des microvariations qui sont tout à fait normales).

Ceci fût confirmé plus tard sur Twitter par Stéphane Madelano, chef de projet chez Qwant : Qwant utilise Bing pour la recherche sur le Web et dans les Actualités (Live).

C’est déjà un très gros point noir pour le moteur français, car il ne propose pas une technologie alternative, mais simplement une interface afin de servir le contenu du moteur de recherche de Microsoft. En gros : Qwant paye Bing pour afficher ses résultats.

Vous pouvez voir les tarifs pour l’utilisation de l’API search de Bing ici :

https://datamarket.azure.com/dataset/5BA839F1-12CE-4CCE-BF57-A49D98D29A44

La recherche sociale

Cette fonctionnalité est largement mise en avant dans les articles parlant de Qwant. Elle permet de rechercher sur les réseaux sociaux et d’interagir sur les résultats tout en restant sur Qwant : répondre à un Tweet, poster un commentaire sur Facebook, etc.

Pour commencer par un bon point : l’interface est bien faite. En revanche au niveau des résultats ce n’est pas aussi rose, car ils sont vraiment de mauvaise qualité : ils ne sont pas localisés (vous recevez des résultats dans des langues qui ne sont pas la vôtre) et ne semblent pas du tout classés par pertinence.

Finalement après quelques recherches sur le Web je me sus rendu compte que Qwant affiche exactement les mêmes résultats que http://www.kurrently.com/.

Un prototype de site de recherche sur les réseaux sociaux. Si ce dernier n’offre pas de possibilités d’utiliser une API comme Bing, en revanche on peut acheter le moteur pour l’intégrer à son propre site pour $999. C’est, peut être, ce qu’a fait Qwant avant de lui rajouter une interface permettant l’interaction. Ou alors ils utilisent simplement les mêmes API que Kurrently et les classent de la même manière.

Le lien pour acheter le code source se trouve dans le pieds de page de http://www.kurrently.com/ et s’intitule « API/Source code ».

Cela devient un peu inquiétant, car, pour l’instant, sur les 3 premiers blocs de recherche, aucun n’a été développé par Qwant, et donc aucun n’est « made in France » comme annoncé par la presse.

Le shopping

La colonne shopping et plus facile à analyser : elle ne contient que des résultats provenant d’Amazon.com sous la forme de liens d’affiliations.

On peut facilement comparer les résultats donnés par Qwant avec ceux données sur Amazon.fr. On s’aperçoit ainsi qu’ils sont identiques, ou quasiment. Encore une preuve que Qwant utilise l’API search d’Amazon et pas une technologie développé en interne.

Amazon product advertising API : https://partenaires.amazon.fr/gp/advertising/api/detail/main.html

Cela veut simplement dire que cette colonne utilise le moteur de recherche d’Amazon pour vous afficher des produits provenant de ce site. Quand vous achetez un produit en passant par un de ces liens, Amazon reverse un pourcentage sur la transaction à Qwant.

Donc toujours pas de technologie de recherche « Made in France » dans Qwant. Il s’agit juste d’une liste de liens publicitaires sans aucune valeur ajoutée pour l’internaute.

La recherche de médias

Un point vite testé : il suffit de faire un click-droit sur une vignette puis de l’afficher dans le navigateur pour se rendre compte que toutes les vignettes sont hébergées chez Bing. Donc là encore c’est l’API de Bing qui est utilisée pour la recherche, et pas du tout une technologie maison développée par Qwant.

Le « knowledge graph »

Là encore la technologie employée est simplement vérifiable. Après quelques tests sur des requêtes simples de noms de lieux et personnalités on se rend compte que Qwant ne fait que récupérer le résumé (celui de la colonne de droite) de Wikipedia et l’intégrer dans sa page. Ce n’est donc pas une technologie ni une base de connaissance développée par Qwant mais une simple agrégation du site Wikipedia.org. D’ailleurs c’est autorisé par la licence Wikipedia à condition de citer la source et de faire un lien retour vers l’article. Ce que ne fait pas Qwant qui viole donc la licence Wikipedia. Le lien vers la page Wikipedia a été rajouté (bravo pour la réactivité).

Triste conclusion

En fin de compte, Qwant est une vraie déception, ce n’est pas un nouveau moteur de recherche et encore moins un moteur de recherche « made in France ». C’est juste une interface, pas forcément réussie, qui utilise les technologies d’autres moteurs de recherche et qui les présente à sa sauce.

Beaucoup de buzz pour peu de chose et un pauvre travail d’investigation de la part de la presse spécialisée.

Par contre, j’ai une question sérieuse : pourquoi cela a demandé 2 ans pour créer ce site, sachant qu’il n’y a aucune réelle technologie originale ni innovante dérrière ? Si vous avez des idées à ce sujet, n’hésitez pas à les laisser en commentaire !

Je vous invite tous à ne pas prendre pour argent comptant ce que je dit dans cet article et à tester et comparer les résultats par vous même afin de vérifier l’information ! Vous avez toutes les clés pour le faire.

PS : cet article est libre de droit et peut être distribué, copié, dupliqué, modifié comme bon vous semble.

PPS : Je n’ai pas fait de lien vers Qwant.com dans l’article car ce n’est pas autorisé par leurs conditions d’utilisations. Ces dernières, sont par ailleurs très instructives à parcourir.

Mise à jour : J’ai modifié légèrement l’article afin d’être un peu plus précis, par exemple en donnant des liens vers les API probablement utilisés (en tout cas, celles qui renvoient des résultats de recherche identiques à ceux qu’on trouve sur Qwant).

Publicités

From → Uncategorized

131 commentaires
  1. Wow
    Merci pour ce travail de démystification

  2. Laurent Bourelli n’est peut être pas anonyme, mais qu’est-ce qu’il est grossier.. Incroyable..

    C’est minable, et lui a-t’il fait initialement le relais du communiqué de presse ou bien a-t’il fait le travail sérieux?

    Cela ne m’importe pas que la personne qui écrit soit anonyme ou pas, du moment qu’il parle de fait et non relayer un communiqué de presse élogieux.

    • Ô mon dieu, j’ai osé utiliser des gros mots. Quel outrage !
      Le problème est justement que les faits sont tout autant erronés que le blogueur est bidon.

      • C’est trop facile d’insulter à tout va. Tu penses que ça te fait passer pour un dur ou je ne sais quoi, mais franchement c’est l’effet inverse qui se produit. Bien sûr que tu t’en moques, mais voilà l’impression que tu donnes à cause de ton langage.

        Les fais ne sont pas tous erronés, et bon de toutes façons on peut en penser ce qu’on veut mais le problème n’est pas ce qu’on en pense mais la forme de la réaction de chacun. Des gros mots j’en connais aussi pleins, et beaucoup de monde pareil, cela ne t’étonnes pas que tu es le seul à les écrire? Tu ne peux pas faire passer des idées sans utiliser un langage ordurier?

        Bref, de toutes façons je ne sais pas pourquoi je te réponds, je ne compte pas te faire changer de langage et c’est sans doute une stratégie pour te différencier, enfin je te le souhaite en tous cas, sinon c’est grave. 🙂

  3. Clem permalink

    +1 pour Lucien Théodore, son article est correct, la démonstration se tient, et s’il a envie de rester anonyme, libre à lui.

  4. @ Laurent Bourrelly : « faux blogueur », « torchon », « diffamation »… s’il y a bien un gus qui diffame, un hater qui étale sa haine partout où il peut sur le net depuis quelques temps, c’est bien vous… Vous dont les seuls « arguments » (si on peut appeler cela ainsi) sont des attaques ad hominem contre Lucien Théodore, voire des insultes et des menaces d’après ce que j’ai pu lire. Incapable d’opposer la moindre argumentation quant au fond, vous vous lâchez sur la forme, jouant l’indigné face à un anonyme… Bon Dieu, vous ne connaissez rien à Internet ou quoi ? Qu’un papy y débarquant s’étonne de l’usage de pseudonymes, pourquoi pas… mais qu’un gus qui s’autoproclame spécialiste n’ait même pas encore remarqué que sur Internet, on juge le contenu et pas l’auteur, qu’on évalue la valeur non en fonction de la notoriété ou l’ancienneté d’un blog, mais uniquement de l’article, cela fait froid dans le dos, quant à votre ignorance des usages.

    Un « faux blogueur », pourquoi ? Parce que le blog n’a été créé que pour cela ? Mais qu’importe le support ? Qu’importe qu’il mérite le diplôme de blogueur, le blog n’est pas une finalité, c’est un support que chacun utilise selon son besoin !

    Je n’avais pas trop d’avis sur la question, j’ignorais même l’existance de Qwant (les trucs de marketeux atteignent peu le reste d’internet), au moins vous m’avez convaincu quant à qui irait ma sympathie, dans l’histoire.

    Au passage, la quasi totalité des œuvres de Voltaire et Diderot ont été publiées anonymement. De faux philosophes, je suppose…

      • désolé mais y a aucun argumentaire écrit et détaillé sur votre blog, juste un vague podcast où le mec compare « google + X +Y » sur bing et sur qwant web ‘google » « X+Y » en live.
        Super démonstration. Archi pas crédible. Le pire c’est qu’on s’en foutrait si vous étiez pas tous les deux plein de mauvaise foi vu que le service a l’air utile.

        Bref, on a tous mieux à faire que de vous voir essayer d’avoir le dernier mot sur une démonstration établie et vérifiée. Salut.

        Djamé

      • Davscor permalink

        Laurent Bourrelly ce gros rageux pré-pubère à l’ego sur dimensionné.

      • Kokododdldoo permalink

        Salut Laurent,

        Manifestement, tu as qq problemes de comprehension et de tension. On va pas s’attarder sur tes insultes et tes menaces d’une puerilite et inanite consternantes. On pourrait, mais on va fermer les yeux.

        Tu sembles t attauqer a l anonymat comme une tare et un demon, seuls les « blogueurs emerites » (j’ameliore ton expression, de rien) auraient voie de cite. Les mecs comme toi quoi. Soit. On pourrait nous aussi delivrer des brevets et dire que, sous un certain niveau de courtoisie/intelligence/bon sens, on n aurait pas le droit de s’exprimer; et tu en ferais les frais. Mais passons.

        Quel travail as tu fait a part interviewer les fondateurs de qwant? Sur leur outil? Quelles recherches as tu faites sur ces memes fondateurs? As tu seulement lu la fiche wikipedia – consternante, a plus d’un titre, et tres probablement (mal) ecrite par celui dont elle traite – du ceo de qwant? Si non, je te le conseille, c’est un florilege: livre qu il a failli ecrire, revente d’une boite dont le repreneur n’avait « pas compris le potentiel », voyages en tout genre, pretendues connections avec des puissants… Si tu as envie de rire 5min, fais le!

        Je me pose -serieusement- la question: comment peut on a ce point manquer de discernement?

        Bref, tous ceux qui s’agitent en faveur de qwant semblent ne rien connaitre ni ne rien comprendre au web. Ca fait froid dans le dos si, comme il est dit, des millions ont ete investis. Ce dont on peut douter. Anonymement?

      • +1 pour @zehavoc

        Sinon pour Monsieur Laurent Bourrelly, n’avez-vous jamais critiqué Google dans des articles de blog peut-être ?

        Lorsqu’on découvre vos commentaires, on pourrait penser que vous n’avez que 16 ans et que vous découvrez le monde du web… C’est tellement triste..

        Pour votre CA (bien planqué à Andorre…) et votre visibilité sur le web, Bravo, vos articles sont très intéressant mais là, vous faites preuve d’immaturité..

        Bref, bonne analyse de l’auteur même si celle-ci n’est pas vérifié, on ne peut pas conclure sur Qwant mais au final, on s’en fous vu que ce moteur ne sera connu que des spécialistes SEO et que personne ne peut détrôner Google, à votre grand désespoir…

  5. Vous avez terminé votre guéguérre les deux « Pro du référencement » ? Retombez sur terre un peu avant de vous prendre la tête.

    Pour ma part, j’ai deux choses à dire sur Qwant :

    Félicitation aux français qui l’on fait naître, pour ce petit coup marketing qui a plutôt bien fonctionné, sa c’est vraiment très fort 😉

    Pour parler du moteur, personnellement j’aime pas ! N’oubliez pas qu’il faut vous placer à la place des internautes (c’est à dire 90% des personnes vont vouloir une information rapidement sans trop cherché : Google est extrêmement puissant pour cela car ses recherches sont lisibles ! Sur Qwant, les 4 colonnes, l’écriture en petit caractère, c’est illisible, on ne sait pas du tout où cliqué et même si les résultats sont plus pertinents, pour 99% des personnes, c’est Google qui emportera la bataille !

    La colonne news, ok c’est pas mal comme idée, sa permet de voir plus d’infos.. mais la colonne Social, concrètement sa sert à quoi ? Il est plus facile de chercher son équipe de foot préférée directement sur twitter ou facebook que de chercher sur Qwant…. Ce qui pourrait être intéressant, c’est 3 boutons (J’aime, +1 et Tweet) en dessous de chaque résultat search.

    Il faut aussi m’expliquer quel est l’intérêt de mettre des résultats à la mode Pinterest ? Moi je vois sa, je quitte la page 2 secondes après tellement c’est horrible !

    Et quelqu’un peut m’éclairer sur le modèle économique de Qwant … ?

    Bref, très beau Buzz mais comme des millions d’utilisateurs, dans 2 semaines, plus personnes va en entendre parler et tlm va continuer à utiliser Google 😉

  6. Pierre permalink

    Au passage, la page wikipedia de Qwant (http://fr.wikipedia.org/wiki/Qwant) est étrangement silencieuse sur la controverse sur les technologies utilisées. Elle se contente de rappeler les « deux années de recherche et développement » et l’implication de Pertimm, qui semble décidément endosser dans cette histoire le costume de caution scientifique de ce projet.

    Je n’ai pour ma part pas lu à ce jour le moindre élément factuel me permettant de croire à l’utilisation de la moindre technologie propriétaire par ce « Google français »

  7. Anonyme pour emmerder Bourré au lit ! permalink

    Perso j’apprécie ce post. Il est sans prétention et présente des faits facilement vérifiable.
    Et il permet de démontrer (ce que l’on savait déjà) que les journaleux ne vérifient que rarement les informations qu’ils publient.
    Quand à la réaction De l’excité de service, j’avais du mal à comprendre. Jusqu’à ce que j’aille faire un tour sur son blog.
    Gros LOL (comme disent les djeunz). SEO Rockstar !!!! Rien que ça !
    Et la photo qui va avec, une photo de premier de la classe avec effet de lumière sur les yeux comme dans les films !! whaou !
    Bon, je ne juge pas sur l’apparence, donc je lis, un peu mais pas trop.
    Un blog bourré de jeux de mots enfantins, de blagues potaches qui ne fait jouir que son auteur (enfin sa majesté) et sa cours de fidèles.
    SEO Rockstar, ah je rigole.
    Mais en fait je crois que tu as trouvé un vrai filon. Poster des commentaires acides et gratuits afin de créer une forte réaction et ainsi augmenter le nombre de backlink !
    Oui, pourquoi pas, si ça marche, mais la méthode médiocre à mon goût.
    Bon, pour finir… Ca fait des années que je bosse dans le milieu de l’internet et j’avais jamais entendu parler du roquet qui jappe au nez.
    Et c’est pas plus mal comme ça.

    • Nombril permalink

      Pour vous faire une idée du personnage, regardez la video sur youtube « bourrelly tedx seo rockstar », à mourir de rire, le type nous explique comment devenir une rockstar avec un porsche cayenne, etc…. pitoyable, surtout qu’il n’a plus 16 ans… un gros probleme d’égo manifestement…

  8. Internship permalink

    anonyme … anonyme .. il y a pourtant bien une page « about ».
    Certes elle n’est pas très fournie mais elle suffit largement à quelqu’un qui suit un peu la blogosphère SEO de deviner l’auteur 😉

    • Après lecture de ton commentaire j’ai fait une petite recherche pour voir ce dont tu parlais. Effectivement on trouve le profil d’un référenceur en cherchant ma baseline, mais ce n’est pas moi. Je ne fais pas du tout partie de la communauté SEO française, même si je garde un œil dessus de loin. Je ne suis pas référenceur et pour moi le référencement est le parent pauvre de la sphère Web.

      • Emile permalink

        @lucientheodore: je suis dans la même situation que toi. Je ne suis pas SEO mais je suis leurs activités/actus depuis nombreuses années car je fais du dev. Et je te rejoins à 10 000 % dans ta dernière phrase ! Sinon merci pour ton billet explicatif.

  9. soglad permalink

    @lucientheodore … je constate que mon commentaire concernant ta stupide insulte envers la communauté SEO à été modéré … mais que bien sur comme par magie le commentaire incriminé est modifié …ni vu ni connu.

    Bien évidemment, ce commentaire sera modéré, mais rassure toi j’ai le secreenshop qui va bien.
    Bref tu n’assumes pas et sa joue au chevalier blanc, lamentable !!!

    a+ AC

    • Je t’avais envoyé un email pour t’expliquer mais ton adresse n’est pas valide.

    • Olala arrêtez un peu cette gueguere, pauvre Lucien, tu devais pas t’attendre à autant de bordel 😉

      Dans le fond, cet article est bien, mais Qwant n’a jamais cherché à cacher quoique ce soit, suffit de voir les source, tout est visible. Il manque quand même des choses dans cet article mais bon …. la il fallait creuser pour de bon ^^

      J’ai pas trop piger ce bordel , juste parce que tu postes en anonyme ?

  10. wyse permalink

    une bonne occasion de ne pas engraisser GG, perso j’aime et je supporte une initiative de chez nous. Je vous qu’il y a des rageux comme toujours.

  11. Anonyme permalink

    SEO rockstar… insultes de gosses… menaces sur la révélation de l’identité… podcast exclusif avec le PDG de Qwant… Et le meilleur, cracher sur le fait de poster en anonyme… Bourelly vient de se faire livrer sa box la semaine dernière on dirait.

    En quoi l’argument de poster sous anonymat afin de se focaliser sur le fond et non la forme n’est pas un argument valable ? C’est au contraire ce qui fait que l’on se permette de vérifier les résultats, à la différence de votre blog où tout est exposé de façon dogmatique. Apparemment, à vous regarder et vous lire, ca sent le sponsor : à votre tour de sortir du secret et de nous dire combien vous à payé Qwant…

    L’actualité récente fait que les Français ont l’impression de se faire berner de tout les côtés :
    – on sauve les banques, mais le prolétaire continue de rembourser la dette
    – on ment sur les effets des médicaments pour faire plus de profit
    – on ment sur l’origine de la viande pour faire plus de profit
    – et maintenant on ment sur les technologies pour se créer son petit buzz…
    Ce qui irrite le plus ce n’est pas que le billet soit anonyme, ou que l’audience de votre blog soit en baisse… mais que l’on prenne une fois de plus les français pour des prunes en leur vendant de la remballe.

  12. Miaou permalink

    bon appétit :

    youtube.com/watch?v=oNgkwkIQZH8

  13. Lampourde permalink

    Cher Lucien Theodore, je ne connais ni votre âge ni votre profession, mais vous êtes visiblement de ceux qui auraient fustigé Google à son lancement comme étant une pâle copie d’Altavista.

    Une initiative proposant une alternative à un quasi monopole est louable, quand bien même elle n’est pas parfaite (on dit bêta en langue techno), et le principe de base est de laisser sa chance au produit.
    Relater des faits est vertueux, les mettre au service du dénigrement gratuit d’une entreprise tout à fait louable, c’est autre chose. Et c’est malheureusement ce que vous faites.
    Que les médias aient monté cette sortie en épingle, ça les regarde, que l’indexation avec leur propre techno ne se fasse pas en un jour, c’est du bon sens, qu’ils aient recours en attendant à de la curation de résultats pour compléter les leur, c’est être simplement malin et pertinent.

    Mais le principe de tirer à boulets rouges sur une initiative un peu différente (parce qu’elle n’est pas parfaite ? parce qu’elle est française ?), ce n’est pas être objectif, en fait je ne sais même pas ce que c’est.

    L’un dans l’autre, c’est l’usage qui a fait décoler Google, laissez donc les internautes se faire leur idée. Qu’importe la source des résultats si leur restitution convient aux utilisateurs ? Quant à la bonne foi des développeurs sur la montée en puissance de leur propre indexation dans le mix des résultats, je ne vois aucune raison de la mettre en doute.

    Qwant est une initative rafraîchissante, et pour l’utiliser un peu pour la tester, plutôt bien pensée. Pour cela, ils méritent le respect, et qu’on leur laisse le temps de faire leurs preuve. Votre billet s’il avait été un peu moins négatif eût été fort pertinent. Dommage …

  14. Bonjour, billet original, les arguments me suffisent étant néophyte (pas tout le monde ne prend la peine d’argumenter)
    Content de voir ressortir certaines mes préoccupations actuelles : Google qui change pour être plus commercial, puritanisme et censure galopante; Journalisme de qualité en baisse, dilution du journalisme sérieux dans la soupe Afp; manque d’innovation française, qu’a t’on de différend à la Californie?

    Le made in France doit être de qualité, original et avoir une politique de vie privée exemplaire. Or pour Qwant la communication est améliorable, l’argument du blog du nouveau né est « c’est pas même pas vrai d’abord! » perso ils auraient mieux fait de coder plus et parler moins parce que j’ai aucune envie d’utiliser la technologie américaine sous « licence »/badge française. (la vie privée en moins!!!)

    De même ils sont « fier du travail accompli » sans pour autant dire ce qu’ils ont fait ou pas fait… Ca s’appelle noyer le poisson mais c’est mieux que le dol (c’est caricatural).

    Mon avis penche plus pour une entreprise commerciale de sous-traitance (temporaire il paraît) plutôt que pour un outil web avec une vraie valeur ajoutée telle celle de Google en 2004 (vécu et adopté). Il s’agit peut être d’une maladresse?

    Il faut continuer à taper sur les outils bricolés pour qu’ils évoluent en prouesse technologique…
    Pour moi le temps presse, c’est pas normal d’avoir autant de mal à protéger son identité par exemple. J’aime de moins en moins la sphère Google. Mais le puritanisme exacerbé de Facebook et Apple me fait craindre qu’ils lancent/rachètent un outil indispensable!
    Le fait d’avoir des politiciens plus jeunes, avec le sang neuf qui devrait arriver en 2017/19 pour les nouveaux mandats non cumulés, ça donnera peut être un coup de fouet au numérique… autrement y’a t’il un jetlag de 15 ans entre la Californie et la France pour que Google n’ait pas d’équivalent français par exemple? Nos universités pondent des choses intéressantes, mais celles qui ont étés vendues aux pays méditerranéens rendent plus difficile la critique de vente d’armes… mauvais choix!

  15. Bonjour à tous
    Voilà le moteur Canadien GOOL.LI (http://www.gool.li/ ) qu’est la source d’inspiration (pour rester gentil ) de QWANT .GOOL.li était lancé en 2012 !!
    Bien à vous !
    Équipe GOOL.LI

  16. Dommage ce marketting facon MongoDB a ses debuts. Le produit est pas foncierement minable, mais le positionner comme un concurrent de Google 100% Francais est une vaste arnaque; C’est comme acheter des ferraris, les repeindre en vert et dire qu’on est un concurrent de Ferrari. De plus, cet aggregateur a une enorme dependance vers beaucoup de services externes donc pas maitrisee (La qualite des resultats peut varier du jour au lendemain si ca chante a Microsoft) et en jour-hommes investis, on doit etre a 0.01% Francais… Bref, une grenouille comme il y en a beaucoup qui essaye de se faire passer pour un boeuf.

    Niveau qualite developement web c’est plutot amateur aussi, avec des popups qui reflow 3 fois ???? Degueulasse; Faut investir dans l’UX et le testing les gars, pas juste le marketting 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :